E-cigarette : peut-on devenir dépendant ?

Publié le : 23 février 20213 mins de lecture

La cigarette électronique est un bon moyen pour réussir sans danger le sevrage tabagique. Elle est plus efficace que tout autre dispositif qui aide au sevrage tel que les patchs ou les gommes de nicotine. Mais une question est récurrente, et tout vapoteur se la pose : qu’en est-il de la dépendance pour la cigarette électronique, existe-t-il de risque qu’on en devienne dépendant ? La réponse dans cet article.

La e-cigarette peut-elle rendre dépendant ?

Pour l’aider dans son processus pour arrêter le tabac, le fumeur utilise comme un substitut nicotinique la vapoteuse, avec un certain dosage de nicotine. Dans ce cas précis, ce n’est pas une dépendance, dans le cas où cela entre dans son sevrage. En revanche, la nicotine rend généralement dépendant. Et si le vapoteur, après que son sevrage soit terminé, continue à vapoter (il n’est pas rare que de tel cas se produise), cela constitue une forme de dépendance, et dans ce cas de figure, on peut affirmer que la cigarette électronique peut rendre une personne dépendante. Mais est-ce si grave ? Ça, c’est une autre question.

À découvrir également : La cigarette électronique va-t-elle m’aider à arrêter de fumer ?

Être dépendant à sa cigarette électronique, est-ce si grave ?

Même si l’on peut devenir accro à la cigarette électronique, que l’on se rassure tout de suite, car elle n’est pas plus dangereuse que la cigarette conventionnelle, qui, elle, contient de substances nocives comme les goudrons et le monoxyde de carbone, ces deux composants étant tous deux extrêmement cancérigènes. Devenir dépendant de sa e-cigarette ne présente donc absolument aucun danger. D’ailleurs, le vapoteur peut très bien utiliser des liquides sans nicotine du tout et continuer à sentir la sensation que l’on a lors de l’inhalation de fumée grâce à la présence dans la e-cigarette de propylène glycol qui imite bien cette sensation.

À lire en complément : Puis je consommer n'importe quel e-liquide si je suis diabétique ?

Comment faire pour ne pas tomber dans la dépendance ?

Dans le cas où l’on ne peut plus se passer de sa e-cigarette même après avoir terminé son sevrage, le bon réflexe à avoir est de réduire progressivement son taux de nicotine, jusqu’à ce que les liquides n’en contiennent plus du tout. Sinon, si l’envie vous prend de vouloir sentir l’effet de la vapeur après l’arrêt du tabac et le sevrage, vous pouvez opter pour des liquides sans nicotine, sans risque de dépendance. D’autres substituts nicotiniques peuvent également être utilisés, comme un patch, un inhalateur ou une gomme à mâcher à la nicotine ; mais sachez que la e-cigarette est la plus efficace de tous.

 

Plan du site